Expressions françaises - Ata Irvani site officiel : Circuits en Iran et Peinture Abstraite Numérique

- Dans un grain de sable voir un monde
- Et dans chaque fleur des champs le Paradis,
- Faire tenir l'infini dans la paume de la main
- Et l'Eternité dans une heure. "
William Blake
Aller au contenu

Expressions françaises

Expressions francaises
EXPRESSIONS COMMENCANTS PAR
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z




Expressions dans la langue française

La langue française doit en partie sa richesse et sa finesse aux centaines d'expressions qui la composent.

Partie intégrante de son identité, elles constituent en outre un patrimoine linguistique unique, patrimoine qu'il nous faut préserver à une époque où l'influence de l'anglais se fait toujours plus pressante.

Cette rubrique vous emmènera dans le passé et vous permettra de découvrir d'où vient la langue française ainsi que l'histoire d'un certain nombre de nos expressions.

Elle n'a pas la prétention d'être exhaustif mais elle aidera le lecteur à mieux connaître l'origine de cette langue.

À la fois instructif et distrayant, elle s'adresse à tous." Rubrique pratique, "Histoire des expressions populaires françaises" est un véritable lexique des expressions les plus répandues.

Cette rubrique ne se contente pas simplement de définir et d'expliquer ces locutions, il va au-delà et en précise l'origine et l'histoire.

Histoire de la langue française

Le français est une langue romane, c'est-à-dire issue du latin vulgaire. Elle est parlée en France, en Belgique, au Canada, (principalement dans l'est du pays), au Luxembourg, en Suisse et dans 51 autres pays, principalement localisés en Afrique, ayant pour la plupart fait partie de l’ancien empire colonial français ainsi que la République démocratique du Congo, ancien Congo belge.

Issu de l’évolution du bas latin vers le gallo-roman au cours du premier millénaire de l'ère chrétienne, le français, langue royale, devient une langue juridique et administrative avec l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539. Par la suite le français, toujours autour du noyau parisien, se diffusera en France, en Europe et dans le monde. S’ensuit une longue réforme de la langue promue par les académiciens, pour la régulariser et y réintroduire des vocables latins.

Le français classique des xvie et xviie siècles devient le français moderne du xviiie siècle, langue véhiculaire de l’Europe. Avec la colonisation, le français se répand en Amérique du Nord au xviie siècle, en Afrique au xixe siècle, ce qui en fait une langue mondiale. Cependant le français perd en influence dans la seconde moitié du xxe siècle, au profit de l’anglais.

Claude Hagège distingue trois périodes de rayonnement du français : la période du Moyen Âge qui s'étend de la fin du xie au début du xive siècle, la période qui s'étend du début du règne de Louis XIV à la fin du xviiie siècle, et la période allant de la fin du xixe au début du xxe siècle.

Le terme « langue d'oïl », dans certains cas, peut être un synonyme de français.

La langue française a cette particularité que son développement a été en partie l’œuvre de groupes intellectuels, comme la Pléiade, ou d’institutions, comme l’Académie française. C’est une langue dite « académique ». Toutefois, l’usage garde ses droits et nombreux sont ceux qui malaxèrent cette langue vivante, au premier rang desquels Molière : on parle d’ailleurs de la « langue de Molière ».
Retourner au contenu